Sécurité

Sécurité (et assurance)

Partant du fait que les gens se sentent de moins en moins en sécurité, on peut en déduire, sans vraiment extrapoler, qu’ils se sentent de plus en plus en insécurité. Qu’être habité par un fort sentiment d’insécurité entraîne de fait une réelle insécurité, cela est une autre histoire, mais le sale petit roquet de mes voisins, que je tranformerais volontiers en roquette d’un coup de pied au cul pour l’envoyer mordre ailleurs (quitte à ce que son maître m’en fasse toute une salade) n’a, jusqu’à ce jour, mordu que les poules mouillées de la ferme d’à côté, sans jamais s’attaquer à un coq, fut-il nain. La seule fois où il m’a montré les crocs c’est quand, victime de l’attaque d’un méchant virus, la fraîcheur du gardon proverbiale m’avait quitté: J’étais faible, il le sentait, mais se doutant que ce n’était que provisoire, il s’etait rabattu sur le facteur qui venait de me tendre une lettre de ma compagnie d’assurance. Laquelle, synchronicité oblige, vantait son tout dernier produit relatif à l’insécurité. Compatissant, je l’avais tendue au facteur Qui ne s’etait pas fait prier pour la glisser dans sa poche. « Allez-y de ma part » lui avais-je dit.

Il y était allé et, certain de se sentir sécurisé par une bonne police, il s’etait fait fourguer une assurance contre à peu près tous les risques.

Ça ne m’a pas étonné, mais quelque chose m’échappe : la police n’est-elle pas là et sa présence ne devrait-t-elle pas nous donner l’assurance d’être en sécurité ?

D’ailleurs ne dit-on pas la Sécurité en parlant de la Police ?

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans allégorie, gros goret, humour (décalé), est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.