Pierre Vaissière : un mythe ?

J’en suis encore sur le cul et tout retourné. Bref, sur le ventre, à me bidonner tout en me tapant sur les cuisses. Pas trop fort, avec les coups de soleil reçus pendant mes 6 mois de vacance. Je déconne, 6 mois passés à l’ombre. D’une jeune fille en fleur en pleurs. C’que c’est fragile à c’t’âge !
J’ai rouvert le canard du coin que je lisais au petit pareil et qui m’avait échappé. Tu rigoles, mais quand on chope un fou-rire, va tenir quoi que ce soit entre les doigts. Pas possible parce que tu te tiens les tripes à deux mains.
Et sous le gros titre

Pierre Vaissière serait un mythe

j’ai lu l’article :

Selon une source proche des milieux épiscopaux de Lourdes, on apprend que Pierre Vaissière ne serait rien d’autre qu’un mythe. Non pas une mite, fut-elle grosse, mais un mythe, un mythe banal, ordinaire, vulgaire. Qui, en plus de n’être que cela, aurait usurpé l’identité d’un dénommé IbnShobol, nomade que certains assurent être originaire des Balkans alors qu’il vient en fait –nuance!– des monts Balkhan, ce que confirmait P. Vaissière avant que ne soit levé le voile sur cette affaire. Nous le citons : «IbnShobol est originaire des montagnes Balkhan. Je le sais car je me rappelle y être né .»
Etc, etc.

Suivaient des monceaux d’âneries, des amas d’idioties, des tas de stupidités, des nuées d’imbécilités, des fatras d’inepties, des kyrielles de bêtises, plus mensongers les uns, les unes et les autres que les autres.

Franchement, si P.V. n’était qu’un mythe, je serais quoi, moi ?
Ce que je n’arrive pas à comprendre, c’est qu’on me fasse le coup du mythe à chaque fois. Lorsque je dis à chaque fois, c’est rapport à mes incarnations successives, mes vies passées.
Mon propos n’étant pas de lasser mon immense lectorat, je ne citerai que quelques exemples puisés dans des presses à scandale, sans doute jalouses des Lejaby et autres fabricants :
Louis XIV dont il a été dit, sans doute par des envieux, que ce n’était qu’un mythe solaire. J’ai été le Roi Soleil. Point.
Napoléon I, Empereur des Français. Qui n’aurait existé que dans le seul cerveau malade de Bonaparte? Foutaises ! J’ai toujours été sain d’esprit.
Adolf Hitler, qu’on a prétendu ne pas s’être suicidé. Des preuves du contraire ? Quand vous voulez. J’ai en ma possession :
1. la facture des balles de revolver dont une a suffit à m’envoyer au diable plus celle de la capsule de cyanure que j’ai offerte à Eva, Eva Braun, en signe d’amour éternel ;
2. un film où on me voit nettement en train de mettre fin à mes jours. Vous dévoiler le lieu où il est en sûreté ? Et puis quoi, pour que vous vous fassiez une fortune sur mon dos ?
Elvis Presley. Ah, Elvis et son intéressant mon génial Love me tender. Elvis qui serait toujours vivant. Tu parles ! Même les vers qui m’ont bouffé jusqu’aux os ont passé l’arme à gauche. Plus rien à croûter, la disette, la décrépitude, un dernier pour la route, puis hop ! salut.

Que par le passé on ait fait de moi un mythe, ça n’est pas si grave puisque j’étais mort. Mais qu’on me fasse le coup de mon vivant, laissez-moi rire.

.

Mes incarnations successives, dans l'ordre de mes apparitions sur la grande scène de la vie. Preuves éminemment tangibles comme quoi je ne suis pas un mythe.

.

 

 

 

 

 

Au fait, quelqu’un aurait-il un miroir à me prêter ?

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans écrits libres, image, roman photo, littérature, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Pierre Vaissière : un mythe ?

  1. Dithyrambique dit :

    Louis le quatorzième, je veux bien, mais j’ai un doute sur vos autres incarnations et plus qu’un doute sur celle de Napoléon, et là je crois que vous en rajoutez. J’ai des preuves.

Les commentaires sont fermés.