Photo de vacances

On a fait une petite halte sur l’astéroïde K2R. Un de ces astéroïdes effaceur, comme il y en a dans ce coin de la voie cactée où on passe son temps à repriser les voiles.

— On ne bouge plus les enfants. Un joli sourire. La p’tite aboiseau va sortir.

L’aboiseau, c’est comme une abeille en plus gros avec des ailes d’oiseau en plus petit. Elle ensemence les astéroïdes et tout ce qui bouge dans l’espace.

On a pris la photo et hop, au moment de rembarquer à bord de notre nef solaire, il manquait un gamin. Bien sûr, ma frohle a commencé à me faire la comédie, comme quoi on n’aurait pas dû s’attarder sur K2R.

— Je t’avais dit, pas plus de 10 lunites.
— Désolé, mais compte-lunites au poignet, on en est à 9. La preuve.

Elle a regardé, a opiné puis a appelé, pensant comme moi que notre fille était partie faire un tour. Le tour de K2R, ça se fait en 1 ou 2 linutes, pas plus. On a embarqué, prêts à larguer les amarres. Le p’tit s’est joint à nous en appelant avec sa voix d’orpale.

— Zeliaaaaaaaaaaaa !

Pas de Zelia.

— Elle nous en fera jamais d’autres ! Zeliaaaa ! On s’en vaaaaaa !
— Bah, c’est pas si grave. De toute façon, faut y aller si on ne veut pas être effacés nous aussi.
— Et Zélia, c’est où qu’on va la retrouver, ce coup-là ?
— Mon garçon, tu devrais quand même le savoir depuis le temps. Tu ne te rappelles pas ?  Allez, zou. En route !

 

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans allégorie, famille, parents, enfants, image, roman photo, littérature, poésie, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Photo de vacances

  1. Soufflant plein nordstral les vents solaires sont favorables ; les nefs sont prêtes à lever l’ancre : les provisions sont chargées : eau lunaire, fleurs d’Orion, sans oublier les fameux gâteaux de salsepareille aux myrtabelles qu’a cuisiné ma grand-mère de Cassiopée, rien ne manque. Je n’ai plus qu’à récupérer mon sextant prêté à un poète qui en avait besoin pour trouver sa route, et à nous les grands espaces. Et manifestement, ce n’est pas une Cortisone qui risque de faire tache sur K2R. Alors en route !

  2. Cortisone dit :

    J’aime beaucoup, je peux aller sur K2R aussi ? Promis, je ferai pas tâche !

Les commentaires sont fermés.