Censure

Messieus dame les sans çœurs sœurs

Je vous ai cri paceque sans vous, c’est quoi qu’elles deviendrait nos sociétés exemplères ? Et à l’allure où c’que ça va, où sait quon irai sans votre morale juste et inflexible inflecsible qui met à l’index l’alcoole, la drogue, le sexes, la conduite à grande vitesse et l’abstencion aux élections  ?
Sachet que je partage votre étrique, vos idés, et même votre idéale d’un monde sans tout du cru excité, sans minou afriolent, sent grosse mite à dudule, sans chiste, sans alcool et sans baniole rapide, bien sûre. Car rien n’est plus des gradents, et vous me dirais pas le contraire, que le fait de pensé à ces choses dégoutante comme baisers, se défossé ou défossé, succés ou se fer succés, rouler à tout berzingue, etc., etc., etc. Rien que je pense à ces horeurs me fait horeur et je regrette amairement que des ligue de bonne moralité ne se mettes pas en érection ne s’ériges pas ne se dresses pas contre ce qui font de telle chose, que j’en suis tout retourné. Enfin si il ya pire, s’et dix fer.
Les vrais valeurs se perde, putin de bordel de merde, et y’a des cous de pieds dans le fion le cul le derière lard hier train qui se perde. Et je mesure mémo, car si que je les mesuré pas, c’est dix balles dans la pot que je leur mettrai à ces huns pis de merde, gochistes, avorteures, pédés, anti augéhaime et les autres que ces tout des ongulés, pis que des annes. Je parles même pas de cequi son contre la peine de mors. Ce la, une branche, une corde, et basta !

Moi si vous voulé, je veut bien fer parti d’un truc qui les maitrai au pas tous cela. Comme a la télé, le gars, Ouolcoeur, je crois, Texas rangeur. Moi c’que je dis, mème les autre jours, ces qui faudrai qu’on a des armes comme en amérique pour les maitre au pas, que je te les arangeurai, comme Ouolcoeur. Comme cela qui dise que le monde il est plus vieux que la bible elle y dis, ces nains portes quoi, moi je dit. Dix balles dans la pot.
 

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans gros goret, plouf!, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Censure

  1. Hello there I am so grateful I found your webpage, I really found you by error, while I was looking on Aol for something else, Anyways I am here now and would just like to say thanks for a tremendous post and a all round exciting blog (I also love the theme/design), I don’t have time to browse it all at the moment but I have saved it and also added in your RSS feeds, so when I have time I will be back to read more, Please do keep up the excellent work. sales training brisbane

    • I guess : 1 – these comments are not related to this blog and are commercial activities. In this case, be nice to stop sending comments, even if what you are selling is worth. I am as poor as Job, I do not buy anything. – 2. These comments are for this blog (Ce que Pierre C.J. écrira peut-être – url : https://pierrevaissiere.wordpress.com/ ), but you are not really very objective. – 3. These comments are for this blog, and my immeasurable qualities as a writer will get me the Nobel Prize for Literature. My poor mother (who died of grief, because she thought her son was an idiot) must be turning in his grave…
      In any case, thank you. And thank you even more to write comments varied and original.

  2. cna training dit :

    Thanks for one’s marvelous posting! I quite enjoyed reading it, you will be a great author.I will always bookmark your blog and will eventually come back someday. I want to encourage yourself to continue your great posts, have a nice holiday weekend!

  3. Saillard dit :

    je sais pas quoi dire alors je me tait…
    @@@@@@@@@@@@@@

Les commentaires sont fermés.