11 novembre indigne

Fêter ainsi le 11 novembre est indigne et le restera tant que les responsables de la souffrance ou de la mort de millions d’être humains ne seront pas jugés et condamnés –ne serait-ce qu’une condamnation de principe.

Indigne aussi tant que seront honorés, de quelque façon que ce soit, ces hommes politiques haineux et va-t-en guerre, ces généraux qui firent usage des hommes comme on fait usage avec largesse du papier hygiénique.

Et indécentes ces plaques de rues, avenues, boulevards, places, squares en hommage à certains de ces “grands hommes” qui, directement ou non, ont fait couler tant de sang et de larmes.

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans allégorie, éthique, plouf!, société, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.