La nouvelle couleur des Pères Noël

Cette année, je vois tout plein de pères Noël vêtus d’une robe bleu nuit ou carrément noire. Avec des barbes en tissu, pareil. Je dis pères Noël, mais je devrais peut-être dire mères Noël. Je ne sais pas bien, à cause des visages mangés par la barbe, bleue ou noire. Soit c’est par timidité, soit par honte de faire ce boulot que je ne ferais pas pour un rond, où à la limite, à condition d’avoir une belle robe rouge, comme les pères Noël d’avant. Et une barbe blanche. Les enfants viendraient à moi, je les mettrais sur mes genoux, et leurs parents nous prendraient en photo. Bon, d’accord, je n’en aurais pas, mais tant pis, mon portrait serait dans tout plein de demeures chaleureuses et décorées, bonnes odeurs de cuisine, sapin, guirlandes et boules irisées de toutes les couleurs. En verre, comme avant, qu’on brisait sans le faire vraiment exprès pour le plaisir du bruit qu’elles font en éclatant et celui des tas de petits bouts qui scintillent. Drrzling ! Arrêtez, sinon ça va chauffer disaient les parents, alors que le poêle ronronnait déjà fort.

Les pères Noël en bleu ou noir, les enfants ne vont pas sur leurs genoux. Je les comprends, parce que comme ils sont habillés, surtout ceux qu’on dirait qu’ils sont derrière des grilles de prison, ils ne font pas envie d’aller leur commander un jouet. À part peut-être des armes comme des épées ou des pistolets pour jouer à la guerre ou aux bandits. Du coup les parents ne font pas de photo. C’est bête et dommage.

Je préférais comme c’était avant. Qu’ils nous demandaient ce qu’on voudrait sous le sapin et qui criaient “Ho, ho, ho. Joyeux Noël !”, plutôt que “Allahou Akbar”, comme celui que j’ai vu tout à l’heure, qu’on ne sait même pas ce que ça veut dire. Je crois bien que c’était une mère Noël.

 

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans allégorie, écrits libres, plouf!, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.