Corée : Nuits chaudes au Pays du matin calme

Corée - Pays du matin calmeLa fin d’année pointant le bout de son nez, on s’apprête à faire la bombe en Corée. Des feux d’artifice devraient être tirés de part et d’autres de la frontière où affluent les réservations dans les postes d’observations du sud pour ce qui pourrait être un spectacle à couper le souffle. Des milliers de fusées pour l’émerveillement de tous, jeunes et vieux.

Le Grand Cirque de Corée du Nord présentera ses numéros folkloriques les plus célèbres. Ainsi pourra-t-on admirer ses fameux gymnastes dont les démonstrations musclées ne peuvent qu’enthousiasmer le spectateur, ainsi que les célèbres clowns de Pyongyang dans un numéro désopilant où le spectateur forcé de se tenir les côtes n’a d’autre choix que celui de rire jaune, hi hi hi, êcre crès grôle.
En Corée on y voit que du feuLe cirque de Hyesan présentera quant à lui un spectacle d’illusionnisme, avec d’époustouflants et dantesques effets de fumée : gageons que les spectateurs ébahis n’y verront que du feu.
Des dompteurs, parmi les plus habiles du monde, feront défiler dans les rues une ménagerie hors pair-e (de menottes). Sécurité des spectateurs officiels oblige, les bêtes seront tenues en laisse pour les plus dociles ou enchaînées pour les sauvages toujours avides d’un retour dans la jungle, on se demande pourquoi.

Côté Corée du sud où on peaufine les préparatifs, le Théâtre de Séoul présentera son tout nouveau spectacle de contorsionnistes, et l’Éco-Club un numéro de pure magie où des cailloux deviennent de l’or, des morceaux de ferraille se transforment en automobiles ou navires, des ouvriers d’usine deviennent des chiens et sont traités comme tels, tandis qu’un corps de balai moderne ajoute sa touche de légèreté et de jolie mièvrerie à l’occidentale, ce qui ne pourra que ravir les spectateurs de l’ouest.

Une fin d’année festive et épicée avec marrons chauds, bouillon d’onze heures, canons tous calibres, cotillons.
Réservez dès à présent. Les places seront chères chair chères.

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans gros goret, international, plouf!, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Corée : Nuits chaudes au Pays du matin calme

  1. What do I have to pass on ?

Les commentaires sont fermés.