Les 10 commandements d’un dictateur

C’est lors d’un périple dans une région peu connue d’Asie centrale que j’ai trouvé ces 10 commandements gravés sur une plaque de métal. Après expertise, il est ressorti qu’il s’agissait d’un alliage de plomb et de laiton provenant de douilles et de balles récupérées sur la place Alatienne Etienne de Morback, la capitale du Tüpötegrathai. Plaque qui aurait été offerte aux chefs des états frontaliers du Yakmoakiconte par le président Avi, avant qu’il ne soit destitué après s’être tué, quelle bonne idée ! Des plaques similaires ont été retrouvées au Chtavépourtanprévnu, au Blennoragistan, au Hachpé et au Kissgrizpatankça.

Je ne remercierai jamais assez le Président Avi pour ce legs à l’Histoire.

plaque en bronze et laiton 10 commandements dictateur

Les 10 commandements d’un dictateur ou chef d’une république bananière.

1. Frères tyrans des autres républiques bananières tu soutiendras si cela t’est profitable ou villipenderas, voire pendras si cela sert davantage tes intérêts. En somme, ta veste tu retourneras en fonction du temps qu’il fera.
2. De leur générosité tu profiteras, armement et technologies tu leur livreras, enveloppes tu empocheras.
3. Tes ressortissants tu accuseras au moindre dysfonctionnement des institutions que tes décisions absurdes auront rendues exsangue et inopérantes.
4. Phrases assassines tu prononceras, injures tu lanceras, vulgarité tu illustreras, mensonges effrontés tu diras, silences tu achèteras (sur les deniers de l’Etat).
5. Des biens de l’Etat tu disposeras, privatisations tu feras, chômage tu déclencheras par tes décisions stupides, promesses tu ne tiendras pas, de l’argent des contribuables royalement tu disposeras.
6. Aux marchands de nettoyeurs haute pression, de caméras de surveillance, de radars routiers, de médicaments qui tuent, de nourritures qui empoisonnent… tu feras des ponts d’or en échange de leur soutien.
7. Banquiers et financiers adeptes des banqueroutes frauduleuses, abuseurs de biens sociaux, détourneurs de fonds et détrousseurs des pauvres tu soutiendras.
8. Politique de santé aberrante, politique sociale incohérente, gouvernement fantoche et ministres incompétents tu mettras en place et soutiendras.
9. Trop occupé à n’écouter que toi, les autres tu n’entendras pas, dialogue tu refuseras, idées venant d’autrui tu réfuteras, consensus jamais tu ne rechercheras.
10. Pressions tu exerceras, de la manipulation ou de la force tu useras, mainmise sur les médias tu feras, paltoquet tu te montreras, dans l’orgueil tu te camperas.

C’est dans un bistro mal fâmé (une clientèle de poètes, d’artistes, de manars et de métèques) que j’ai vu pour la première fois ce commandement écrit tel quel sur une mauvaise ardoise d’écolier.

« Au chef qui moult son peuple banane et banana
facture présentée lui sera »

le commandement du peuple

 

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans allégorie, international, politique, économie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les 10 commandements d’un dictateur

  1. Philémon Mambu dit :

    Si on cherche bien, je suis pratiquement certain qu’on pourrait retrouver des plaques identiques à celles qui viennent de ces lointaines contrées d’Asie centrale dans nos villes. Les dix commandements de Yakmoakiconte n’ont pas pris une ride, et de là où il se trouve, Avi doit bien rigoler en voyant qu’il a fait de nombreux adeptes. sic.

Les commentaires sont fermés.