Attentats anti-chrétiens au Nigéria : que fait Dieu ?

— Et Dieu dans tout ça, hein ? je vous le demande.
— Dans tout ça quoi ?
— Faites pas celui qui comprend pas. Vous voyez très bien ce que je veux dire.
— Faudrait être voyant, pour ça. Non, je ne vois pas. À moins que…
— Ne me dites pas que vous n’êtes pas au courant de ce qui se passe au Nigéria, en Afrique.
— Si fait, j’y suis. Les attentats contre des chrétiens, à Noël. Si c’est pas malheureux.
— Moi, si j’étais eux, les chrétiens de là-bas, je leur mettrais dix balles dans la peau à ces salopards de terroristes musulmans. Œil pour œil, dent pour dent, et basta !
— Sauf qu’ils sont morts, les chrétiens. Je veux dire, ceux dont vous parlez. Quarante morts, qu’ils ont dit à la télé. Plus les blessés, que soignés comme ils sont là-bas, ça pourrait bien les achever.
— Des chrétiens, il en reste, et je serais eux, sûr que je te les dessoudrais, ces salopards. C’est pas les Kalachnikov qui manquent, ni les munitions.
— C’est bien vrai. Mais Dieu, qu’est-ce qu’il vient faire là-dedans, en supposant qu’il existe ? Et s’il existe, à quoi il joue ?
— C’est là où je voulais en venir. Soit il n’existe pas, ce qu’on pourrait croire vu ce qu’il laisse faire, soit il existe.
— J’entends bien, mais s’il existe, pourquoi n’empêche-t-il pas de telles horreurs ?
— Parce qu’il y trouve son compte, c’te blague. Se faire dresser les uns contre les autres, avouez que c’est rentable.
— À condition d’être un marchand d’armes.
— Je ne vous le fais pas dire.


Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans actualités, international, logorrhée, Noël, religions, idéologies, croyances, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.