Discours de Nicolas Sarkozy -19 janvier 2012

Une heure de télé pour reprendre la main, titre franceinfo.fr, à propos de l’apparition de Nicolas Sarkozy en ce jour béni du dimanche 29 janvier 2012. Comme d’autres nombreux Français, je crains que la fièvre qui m’a pris ne m’empêche de faire ma sièste dominicale, l’impatience mettant les nerfs à rude épreuve. Une heure de télévision. Multipliée par 6, puisque 6 chaînes diffuseront ce qui restera sans doute comme un des sommets de la plate et morne plaine de ce qui nous est donné à voir –passe encore s’il ne s’agissait que de voir– sur le petit écran. Cependant je ne m’en sors pas si mal, la diagonale de mon téléviseur étant aussi réduite que devrait l’être le contenu de l’allocution-inbterview qui nous attend.
Ô l’indigence des programmes que nous offrent les chaînes de télé ! Elles n’ont donc vraiment rien d’autre à nous proposer ?
Reprendre la main. La main de qui ? Reprendre la main ou reprendre en main ?

« Nicolas Sarkozy apparaîtra sur 6 chaînes ce soir à partir de 20h10 » précise l’article, taisant le jour et l’heure à laquelle il disparaîtra. Une apparition ! C’est fou ce que permet la technologie. Si les religions avaient disposé de tels moyens, Dieu sait combien d’apparitions mariales et autres  manifestations (divines ?) supercheries foutaises auraient eu lieu. Mais ce soir, pas de Marie dans le poste, juste un élu que les urnes ont, d’une certaine manière, du moins de son point de vue pas très élevé, comme chacun peut en juger, sacralisé. Saint Nicolas, priez pour nous.

Que va nous raconter notre cher président ? Quels boniments va-t-il encore nous servir ? Sur un plateau de quel métal ? Quelles (nouvelles ?) mimiques va-t-il mettre en œuvre pour appuyer le discours baratin lénifiant que des conseillers en communication lui auront fourbi sans risques, ces conseillers, grassement payés, étant rarement les payeurs ? Quels habiles marionnettistes aux ordres de quels groupes d’influence auront-ils tiré les ficelles pour que les propos de notre Élu les servent et lui servent ?
Et que lui rapportera sa prestation d’illusionniste ? 

Déjà ses opposants se réjouissent. De ce qui se jouera, lui s’en lavera les mains, tandis que celles de ses successeurs venus au charbon se saliront comme les siennes se salirent. Car à touiller la fange et à bonimenter délirer à propos d’une plus qu’hypothétique reprise sur une chaussette dont le fil est usé, on ne peut que s’attendre à être jeté sans autre forme de procès que celle des urnes. Celles-ci renverront dans leurs pénates les uns et les autres qui n’auront plus qu’à ravaler leur orgueil et à apprendre le sens du mot vanité.

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans actualités, allégorie, élections présidentielles, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.