Mariage homosexuel et supercherie : achtung ! des cathos menacent

22 ! Sabre en main et goupillon dans le dans l’autre, vl’à les cathos et leur guide suprême André 23, maître ès… entourloupes ?

Le cardinal André Vingt-Trois a parlé samedi à Lourdes de “supercherie” et les évêques donnent le feu vert à des manifestations de rue.
Dieu sait si le sieur André Vingt-Trois, à l’instar de pas mal de cathos, s’y connaît en supercheries et autres tours de passe-passe.
Si encore l’Église, qui se la joue mère vertu ici, avait mis autant de verve et d’énergie à dénoncer la pédophilie dans ses rangs que pour dénoncer les mariages homo, passe encore, mais nom de dieu, ça n’est pas le cas.

Selon monsieur André Vingt-Trois et ses petits copains, cette loi est une vision de l’être humain qui ne reconnaît pas la différence sexuelle. Son application au mariage :
      1. Saperait un des fondements de notre société.
      2. Instaurerait une discrimination entre les enfants.
      3. Ferait fi de la « question fondamentale », c’est-à-dire le respect de la réalité sexuée de l’existence humaine et de sa gestion par la société.

Le mariage homo ne reconnaîtrait pas la différence sexuelle ? Bizarre, les bêtises qu’on nous apprend, comme quoi la différence sexuelle serait affaire de biologie.
Le mariage un des fondements de notre société ? Ah bon ! On comprendra alors que notre société aille à vau-l’eau.
Le mariage homo instaurerait une discrimination entre les enfants ? Peut-être, si on met le doigt dessus comme on l’a fait pour les enfants de divorcés. Qui se portent certainement mieux que ceux dont les parents ne se supportent plus et dont le comportement stupide détruit les enfants.
Quant à la question fondamentale, etc., la clarté qui se dégage de ce galimatias me fait regretter d’avoir jeté mes lunettes pour regarder les éclipses solaires.

Avec sa prise de position légèrement décalée, je veux dire très décalée car extrême, le Dédé, m’est avis qu’il se place, et notre bon Benoît XVI ferait peut-être bien de surveiller ses arrières. Ah, l’orgueil éclésiastique !

« Voir la paille dans l’œil du voisin et ne pas voir la poutre dans le sien. »
Bon, après, on a bien le droit, non seulement de ne pas être pour le mariage homo, mais aussi celui d’être carrément contre, quitte à mettre un peu d’huile sur le feu. Avec la fumée et la vapeur que cela produira, ça fera écran…
Le gouvernement s’est montré maladroit et infichu d’instaurer un dialogue ?  Oui, et qu’il soit d’un bord, de l’autre ou d’ailleurs, cet art de faire est quasiment devenu une fonction dans les démocraties modernes. Mais le critiquer ainsi jusqu’à prôner ce qui ressemble à de la désobéissance civique, plutôt que d’essayer d’instaurer un dialogue, frise l’indécense et la malhonnêteté. On est bien proche de la supercherie dénoncée par les opposants au mariage homo.


Merci, cependant, à monsieur André Vingt-Trois de nous apprendre que surpercherie est synonyme de tromperie, dans le dictionnaire précise-t-il.

.

Peut-être, dans un prochain article : Mais qu’est-ce qu’ils ont tous à vouloir se marier ?

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans actualités, lois, justice, moeurs, religions, idéologies, croyances, société, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.