Fait pas bon d’être pauvre en hiver

L’hiver, moi je dis que c’est pas fait pour les pauvres. Entre les fringues, la bagnole, le chauffage, c’est de la folie. T’as vu le prix du gaz ? Tu vas pas me dire qu’ils se foutent pas de la gueule du monde ?
La bagnole. Moi, faut que ça démarre, une bagnole. Zou, que je lui dis, démarre, et elle démarre au quart de tour. Sauf que depuis hier, c’est au tour qu’elle démarre, un tour complet, et moi je supporte pas. Je m’en suis mis pour 250€ de batterie, oui, j’ai bien dit 250€..
Les fringues, ils sont barges. Le prix d’un manteau en poil de chamelle doublé mohair polaire, de la folie. Sinon, j’ai le même en poil de chameau, p’têt plus accessible pour votre bourse, qu’il m’a  dit, le vendeur. Et pis quoi, il me prend pour qui ? Le chameau, ça pue et question souplesse et doudou, c’est pas ça. 859€, pour la chamelle, il m’a dit. Je vous le laisse à 850. Quand je dis de la folie, c’est de la folie, mais faut c’qu’il faut.
Le chauffage, c’est carrément l’épine dans le pied. 250 mètres carré à 24 degrés, c’est pourtant pas le bout du monde, non ? Je m’en suis quand même tiré pour 800€. Deux mois. Deux mois de chauffage pour 800€, me dis pas que c’est cadeau. Putain, l’hiver venu, fait pas bon d’être juste question pognon.
C’est comme pour la bouffe, je sais pas si t’as vu le prix des haricots verts, on va où ? Et çui des mangues ? 5,50€ la mangue. Tu rajoutes deux douzaines d’huîtres, un Sancerre, tu t’en sors pas à moins de… j’aime autant par compter. Les huîtres, je fais un petit feuilleté, deux rondelles de mangue, tu passes ça à la sole pas plus de deux trois minutes, le petit Jésus en culotte de velours. Ça te tapisse l’estomac juqte ce qu’il faut pour le homard.
Le pire, c’est quand même le ski, et si tu veux mon avis, ils s’emmerdent vraiment pas à Courch. C’est pas que c’est pas top, mais avec le restau, le bistrot et le club, j’en ai eu pour pas loin de 6000 la semaine. Sans compter l’avion puis le taxi depuis Genève.
Y’en a, j’me demande comment ils font pour s’en sortir. J’ai un pote, marié, 2 enfants, tu me crois ou pas, quand il se fait 5000 du mois, c’est le bout du monde. Avec deux gamins ! L’été, c’est déjà juste, mais l’hiver…
Novembre venu, fait vraiment pas bon de pas avoir les moyens.
Les cadeaux de Noël ? J’aime autant pas en parler, ça me file le bourdon.
Je te sers une coupe ?

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans actualités, écrits libres, consommation, humour (décalé), littérature, Noël, quotidien, savoir vivre, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Fait pas bon d’être pauvre en hiver

  1. Aw, this was a really nice post. In idea I want to put in writing like this moreover – taking time and actual effort to make a very good article… however what can I say… I procrastinate alot and certainly not seem to get one thing done.

Les commentaires sont fermés.