Atelier d’écriture créative

Alors le passé surgira dans le présent avec lequel il faudra composer pour ne pas se projeter dans un futur illusoire lors de la rédaction d’histoires sans fautes. On déclinera, sans pour autant déprimer, on conjuguera d’impossibles verbes, comme aimer. Onlogo_ecriture participera à des accords surprenants en défendant positions et bifthèques (une faute, où ça ?). On se corrigera si on n’a pas réussi à dialoguer. On paraphrasera, on passera du coq à l’âne, on divaguera, on sera et on fera sommaire, on notera, on majusculera et on écrira quelques sottises entre parenthèses pour les pires, entre guillemets pour celles douteuses, entrelacées pour celles qui s’accordent entre elles. On posera des mots, on en gommera l’inutile; on déflorera des expressions; on s’ensommeillera avec des histoires à dormir debout; on réinventera des éthymologies; on cryptera des histoires qui se passent dans des cimetières et on décryptera des textes apparemment insensés. Quand ça et où ça ? Les 9 et 10 mars, entre Grenoble et Albertville. Pour en savoir plus, cliquer ici.

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans art et culture, écrits libres, littérature, nouvelles, contes, poésie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.