Un dialogue constructif

— Tu veux que je te dise ? Je suis contre.
— Ah oui, et contre quoi ?
— Fais pas semblant de pas le savoir, parce que tu le sais tout autant que moi, et je sais que toi aussi tu es contre.
— J’entends bien, mais dis-m’en un peu plus. C’est vrai que moi aussi je suis contre, mais quand même.
— Y’a pas de quand même qui tienne. Soit on est contre, soit on est pour. On est bien d’accord ?
— Je suis pas contre.
— Donc tu es pour. Ça ne m‘étonne pas de toi. Et ça ne te gêne pas ?
— Quoi, d’être con ? Non. Et sans doute pas plus que ça ne te gêne toi-même.
— OK, j’ai compris. T’es vraiment qu’un sale con.
— Tout comme toi.

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.