Et Dieu dans tout ça ? Ahlala, m’en parlez pas

Un dieu que les hommes n’auraient pas inventé ne permettrait pas que des hommes disposent ainsi de la vie de leurs semblables. Le dieu fait à l’image de ceux qui l’ont créé (et en lequel ils ne peuvent se reconnaître, aucun miroir n’osant leur renvoyer une image fidèle par peur de représailles), ce dieu bricolé à partir de bouts de ficelles ou made in Utopia est incompétent, bouffi d’orgueil, inique, violent, sanguinaire et stupide, pour ne pas dire complètement con. Normal, puisqu’il est fait à l’image de ses géniteurs.
C’est en son nom que, aidés en douce par des salopards adorateurs d’un autre dieu –Pognon– et mouillés jusqu’au trognon, des imbéciles prétentieux assassinent quiconque ne leur prête pas allégeance ou ne suit pas au doigt, à l’oeil et surtout au sexe leurs préceptes moraux arriérés. Quiconque, être humain, femme (il y en a qui vont aimer…) ou animal*.


* Voir à ce propos cette info édifiante (en  Arabie saoudite, il paraîtrait qu’un cheval serait prochainement euthanasié en raison de son homosexualité). Chez nous, il n’y a que quelques siècles, donc pas longtemps, l’inquisition s’en donnait à cœur joie,  un tribunal jugeait les animaux et l’église les excommuniait, on en clouait sur les portes des granges et on assassinait les savants. Les savantes (telles les sorcières dépositaires des « secrets » de la nature), n’en parlons pas.

 

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans actualités, obscurantisme, intolérance, religions, religions, idéologies, croyances, Uncategorized, vivre et mourir, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.