Archives par mot-clef : déchéance de nationalité

Organes et déchéance de nationalité

Je m’en suis allé naviguer sur l’immensité de l’océan des connaissances, le Oueb, rubrique Généalogie. J’aurais pas dû. Dés les parents des parents de mes parents, c’était bourré de noms de pas de chez nous. Avec même des trucs que pour les prononcer faut t’y reprendre à plusieurs fois, et encore. Bref : je ne suis plus un vrai de vrai Français. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publicités
Publié dans actualités, citoyenneté, famille, parents, enfants, humeurs, humour (décalé) | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 66 commentaires

Déchéance de nationalité

S’il faut que je tue un policier ou un représentant de l’ordre ou un représentant de l’autorité de l’État ou un représentant en petites culottes ou vin et spiritueux pour être déchu de ma nationalité française, je suis pas sorti de l’auberge.
D’abord, faut que j’en trouve un. À quoi c’est-i que ça se reconnaît, un représentant de l’autorité ? À ses galons, à son arme, à son air soumis et fier de l’être, à ce qu’il dit qu’il est pas la moitié d’un con ?

Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans allégorie, humour (décalé), littérature, nouvelles, contes, poésie | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 6 commentaires