Archives par mot-clef : marché

Un grand, mais court voyage

Le désert, des bagages, un voyage, un but. Ultime ? Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans écrits libres, Folie, littérature, sentiments, états d'âme, vivre et mourir | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , ,

Sur la valeur marchande d’un être humain

Je ne sais pas si vous avez déjà essayé de vous vendre, mais ça n’est ni du gâteau, ni de la tarte, ni ce que vous voudrez, acheté avec vos petits sous à vous que vous aurez durement gagnés à la sueur de votre front ; à la sueur du front, des aisselles et des miches d’autrui si vos petits sous sont moins petits que ce que vous en contez au contrôleur des impôts Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans écrits libres, consommation, littérature, plouf!, société | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vie chère, mouise, marché et humanité

Cinq fruits et légumes par jour, qu’ils disent à la téèseffe, dans le poste si vous préférez, les cons ! Surtout bourrés de pesticides et d’autres machins qui trucident.
Dix-huit euros en poche, on va pas aller bien loin, avec ça, que la vie est devenue bien chère, je vous le fais pas dire. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans allégorie, consommation, littérature, nouvelles, contes, petites gens, quotidien | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Saint Valentin

Au moment où je dégoupille une grenade*, me vient la pensée saugrenue que j’ai complètement oublié de fermer la porte de l’appartement. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans allégorie, littérature, nouvelles, contes, vivre et mourir | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,