Archives par mot-clef : néant

On m’oubliera. Vous aussi on vous oubliera

Il y a des gens qu’on ne peut pas oublier. On les voit une fois, des fois moins que ça, et hop, on les a dans la tête. Et peu importe les moyens qu’on se donne pour les effacer de notre mémoire, c’est peine perdue, on n’y arrive pas. Même en dépensant des fortunes au bistrot.
Je ne fais pas partie de ces gens. Mon inexistence est telle que, si je n’étais pas moi, je m’élèverai une statue pour glorifier ce néant sans relief qui caractérise ce que je vis survis. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publicités
Publié dans philosophie, société | Tagué , , , , , , , , , , , , ,

Un trou, rien qu’un trou

Quand je me suis réveillé, il faisait nuit noire. J’ai cru un instant que c’était parce que j’étais mort. L’instant d’après, je me suis dit que, si je pouvais penser, c’est que j’étais bel et bien vivant. Puis je me suis rappelé avoir appris que, même après la mort, on peut penser. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans étrange, bizarre | Tagué , , , , , , ,

Chamanisme : un destin oublié

Chamanisme. C’est cette danse oubliée qui fait se mouvoir l’homme minéral, végétal et animal et qui l’accompagne dans une réconciliation avec la Nature. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans écologie, nature, religions, idéologies, croyances, savoir vivre | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Le Tout, le feu, l’eau, l’air et la terre

La pression exercée par le Néant devenant insupportable, le Tout avait pété les plombs. Ses forces contenues qu’une colère sans nom avait alimentées, il les avait relâchées en un seul instant dans une explosion dont les effets se feraient ressentir ad vitam.
C’est ainsi que l’univers parut, certes sommaire, mais porteur en germes, par les 4 éléments, du vivant et de tout ce qui, bientôt, ne cesserait d’advenir jusuq’à ce que, peut-être, il vienne à se replier sur lui-même puis à s’effondrer en lui-même. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans environnement, sciences et technologie | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Une représentation mentale de ma mort

La perception que j’ai de l’univers –de notre univers– tient des représentations mentales que je m’en fais. Avant que je ne vienne à la vie il n’est rien, et à l’instant où la vie me quitte, il retourne au néant. Sans ma présence en ce monde, il n’a pas de réalité.
Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans allégorie, réflexions, vivre et mourir | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Quand je serai mort

Quand je serai mort, j’écrirai. D’abord sur la vie puis, si j’ai bien compris ce que signifie être mort, sur la mort. Je dirai sans doute des bêtises, mais ça ne sera pas nouveau. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans allégorie, écrits libres, vivre et mourir | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 commentaire