Archives par mot-clef : rôle

1e. Meilleurs voeux 2011 – 1st. Best wishes 2011

je souhaite à chacun de pouvoir identifier les rôles dans lesquels il est coincé ; de refuser désormais les rôles avec lesquels il n’est pas en accord, quand bien même le cachet serait attrayant, de prendre toute sa place dans le scénario et les dialogues et les refondre, les remodeler, les ré-écrire totalement…
I wish to each to be able to identify the roles in which he is stuck ; to refuse the roles with which he is not in agreement henceforth, even though the seal would be attractive ; to take all his place in the script and the dialogues and to recast them, to remodel them, to rewrite them… Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans allégorie, écrits libres, les autres, littérature, relation aux autres, voeux | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Psychiatrie

Soignants : bourreaux-victimes ?
Si je me retrouve investi du rôle de soignant, mon empathie initiale (en supposant qu’il s’agisse vraiment d’empathie) est vite submergée par mes incapacités, mon énervement, mes peurs et mon besoin pressant de faire taire, d’une façon ou d’une autre, celui qui, face à moi, refuse d’obéir et me tient tête, comme je lui tiens tête avec mes propos incohérents, redondants et abusifs, à moins qu’ils ne soient lénifiants, moralistes et propres à mettre hors de lui le plus posé des moines bouddhistes…
…Malades : vitimes-bourreau ? Investi du rôle du malade, je me retrouve très vite confronté à un mur. Je coule, j’appelle au secours, je me débats mais la bouée qu’on m’expédie n’y fait rien : soit elle est inadaptée (recouverte de tessons de bouteilles, par exemple) et je ne veux la saisir, soit elle est si loin que je ne peux l’atteindre, soit elle me heurte le crâne pourtant déjà bien secoué, à ce qui en est dit.
…j’ai été atterré par la légèreté, la désinvolture, le niveau de certains actes et propos mais aussi par le manque d’intelligence de coeur (mais pas seulement) de certains soignants…
…Miroir d’une société devenue folle, cette unité psychiatrique que dépeint Ilan Klipper n’est pas un bateau qui fait route vers une destination clairement identifiée sur une mer tranquille, mais c’est une Nef des Fous… Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans éthique, Folie, gros goret, médias, télévision, société | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 commentaires