Archives par mot-clef : philosophe

Apéros politiques, gauche, droite et philosophie de bistrot

Nous sommes de cette humanité dépassée par cette autre, menteuse et corrompue, qui outrepasse ses droits et s’est arrogé pouvoirs, privilèges et, au final, droit de détruire. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publicités
Publié dans modernité, philo de comptoir, philosophie, relations humaines | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , ,

Peser le pour et le contre

Avoir une voie tout tracée évite d’y aller par quatre chemins. C’est ce qui m’a été donné à vivre, mes seules hésitations, au demeurant incertaines, étant de me poser ces questions fondamentales : 1.J’y vas-t-y ou j’y vas-t-y pas ? 2. Je continue, j’arrête ou je rebrousse chemin ? Sachant bien que, qu’il soit sente, ferré, fluvial, maritime ou aérien, rebrousser chemin ne permet en rien de remonter le temps. Stupide, mon premier questionnement, car ma voie étant toute tracée, il est bien évident que j’y chemine déjà. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans humour (décalé), littérature, nouvelles, contes, philosophie, réflexions | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , | 3 commentaires

Pourquoi suis-je moi ?

Pourquoi suis-je moi ? Pourquoi sonmmes-nous nous ? Pourquoi êtes-vous vous ? Et pourquoi ne sommes-nous pas vous ? Une interogation métaphysique et existentielle qui amène à se dire qu’on est bien peu de chose, ma bonne dame. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans allégorie, humour (décalé), logorrhée, réflexions | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 commentaires

Entretien avec Dieu : naissance

— Pourquoi et comment suis-je venu à la vie, seigneur Dieu ?
— Qu’est-ce que j’en sais ? Comment veux-tu que je te réponde, moi qui n’y suis jamais venu. Car, tu le sais, Dugland, on ne peut parler que des choses qu’on a vécues. Tu m’as vu naître ? Non ! Je suis, point. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans plouf!, religions, idéologies, croyances, société | Tagué , , , , , , , , , | 1 commentaire

Léo, un psy comme d’autres

En vrai, il est psy. Dans une institution psy. Un cabinet à lui, il avait bien essayé, mais faut pas tout mélanger. Lui il mélangeait tout, et je mâche mes mots. Léo c’est un escroc. C’est dans son cabinet qu’il a fait ses premières armes d’escroc. Mon pote Léo est une feignasse qui a peur de se mouiller. Aussi y a-t-il peu de chances que je le croise sur un môle un jour de tempête. Dommage, parce qu’alors je le balancerais à la flotte. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans écrits libres, Folie, gros goret, image, roman photo, plouf!, psy | Tagué , , , , , , , , , , , ,