Archives de catégorie : logorrhée

Comment savoir si on est invisible

On ne peut pas se rendre compte qu’on est devenu invisible, sauf si… Lire la suite

Évaluez ceci :

Publicités
Publié dans écrits libres, logorrhée, philosophie, réflexions | Tagué , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Mémoire du passé et mémoire du futur

Entre les fantaisies de la mémoire et la difficulté à se rappeler ce qu’on a vécu dans le futur, pas facile d’avoir des souvenirs fiables. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans écrits libres, littérature, logorrhée, philosophie | Tagué , , , , , , , , ,

Vote aux élections présidentielles : un choix cornélien

Je sais pas vous, pour qui vous allez voter, j’en sais pas plus pour moi, et je suis pas sûr que vous le sachiez pour moi, mais au cas où ce serait le contraire, soyez gentil de me le dire, ça peut m’encourager à faire la queue au bureau de vote ce dimanche qui vient, plutôt que de la faire au PMU, de toute façon y’a pas plus de chance que je gagne d’un côté que de l’autre. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans actualités, écrits libres, élections présidentielles, citoyenneté, humour (décalé), littérature, logorrhée | Tagué , , , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

Attentats anti-chrétiens au Nigéria : que fait Dieu ?

— Ne me dites pas que vous n’êtes pas au courant de ce qui se passe au Nigéria, en Afrique.
— Si fait, j’y suis. Les attentats contre des chrétiens, à Noël. Si c’est pas malheureux.
— Moi, si j’étais eux, les chrétiens de là-bas, … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans actualités, international, logorrhée, Noël, religions, idéologies, croyances | Tagué , , , , , , , , , , , ,

Pourquoi suis-je moi ?

Pourquoi suis-je moi ? Pourquoi sonmmes-nous nous ? Pourquoi êtes-vous vous ? Et pourquoi ne sommes-nous pas vous ? Une interogation métaphysique et existentielle qui amène à se dire qu’on est bien peu de chose, ma bonne dame. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans allégorie, humour (décalé), logorrhée, réflexions | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 commentaires

Kadhafi : sources sûres et… conditionnelles

De source plus ou moins sûre et d’une limpidité douteuse, ce qui n’est pas exceptionnel sur un terrain poussiéreux où on se renvoie la balle, on apprend que le colon serait atteint d’une extinction de voix… Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans humour (décalé), international, Libye, logorrhée | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Google recherche et… synchronicité ?

Google, c’est dingue. Je suis en lien vibratoire avec, faut voir comme. Déjà avant, c’était pas rien puisque c’était quelque chose, mais maintenant c’est encore autre chose. Vous ne voyez peut-être pas ce que je veux dire, mais vous allez comprendre. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans hermétisme, fumisterie, humour (décalé), littérature, logorrhée, sciences et technologie | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

C’est à cause des pauvres qu’il y a des riches

« C’est à cause des pauvres, qu’il y a des riches. Je veux dire ceux qui n’ont pas des masses de pognon.» — Tiens donc, et pourquoi pas le contraire ? — Histoire de masse, de multitude. La multitude ne fait pas les lois, mais elle fait loi. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans allégorie, humour (décalé), logorrhée, politique, économie, voyages, carnets de voyages | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Un texte qui s’émancipe… Et puis quoi encore ?

Alors que j’écrivais mon article du 30 du mois passé, donc juillet, mon texte s’est mis à faire des siennes et s’est pris l’envie, comme ça, sans prévenir, de s’éprendre de liberté. Je ne suis pas contre la liberté, surtout … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans écrits libres, littérature, logorrhée, Uncategorized | Tagué , , , , , , , , , , , , , , ,

Quand les heures passent, les jours trépassent

En revenant sur Terre, j’apprends à la télévision l’histoire à peine croyable du mariage en Angleterre d’un pape défunt avec je ne sais quelle pauvresse, tandis qu’un prince héritier d’Albion est sur la voie de la canonisation. J’en reste béat. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans logorrhée, réflexions | Tagué , , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Perdre tout, oublier, égarer, perdre à tout…

Je perds tout, tout le temps. C’est terrible. Non seulement je perds tout, mais je perds à tout. Je perds à être connu. Je l’ignorais jusqu’à ce qu’un ami qui m’avait prêté sa voiture que j’avais perdue –et oui !– me l’apprenne. « Non mais tu te rends compte ? Ce coup-là, c’est bien la première fois qu’on me le fait. Je t’assure, tu gagnes rien à être connu, mais moi je perds à te connaître. Et tu penses faire quoi ? »
C’est en voulant appeler mon assureur que je me suis rendu compte que je ne savais pas ce que j’avais fait de mon téléphone portable. J’ai perdu patience, j’ai perdu ma femme, tout sens de la mesure… Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans allégorie, littérature, logorrhée, nouvelles, contes, réflexions | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 commentaires

Froid sibérien et Père Noël

Moi je ne fais le père Noël que lorsqu’il fait très froid, que ça fait du brouillard qui sort de la bouche. Ça fait mystérieux et vraiment hiver. Du coup les parents me collent leurs mouflets sur les genoux. Les tout petits. Pour une photo.
Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans gros goret, humour (décalé), littérature, logorrhée, Noël, nouvelles, contes | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

Une carrière littéraire fulgurante

Je viens d’écrire la première phrase du premier chapitre du premier tome d’un livre qui sera le début d’une carrière littéraire fulgurante. Je n’invente rien, puisque c’est ainsi. C’est un roman, l’histoire d’un grand chef. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans écrits libres, littérature, logorrhée, plouf! | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

C’était mieux, avant

Dis-moi ce qu’il y a de mieux, aujourd’hui. Dis-moi tout simplement ce qu’il y a de bien. Ce qui fait du bon, du doux, du vrai plaisir, du calme, de la chaleur humaine.
— Ben déjà, il n’y a plus de guerre.
— Ah ? Depuis quand ? Depuis qu’on les exporte ? Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans logorrhée, relation aux autres | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

L’eau de là, l’eau de l’au-delà

Par prudence et surtout par souci d’économie, vu que les Chemins de Fer augmentent sans cesse leurs tarifs, je me refuse désormais à vivre d’autres NDE autrement qu’en rêve. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans littérature, logorrhée, nouvelles, contes, plouf!, vivre et mourir, voyages, carnets de voyages | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Les eaux, leur richesse

Avant tout, voire même avant la Création, il y a les eaux. Dormantes. Dont on aurait dû se méfier, dont on ne s’est pas méfié, et dont on ne se méfie jamais assez. Lorsqu’elles cessent de dormir, elles se réveillent … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans écrits libres, environnement, littérature, logorrhée, plouf!, sciences et technologie | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 7 commentaires

Mémoire

Ma mémoire est si défaillante que je ne me rappelle déjà plus les premiers mots de cette phrase que je suis en train d’écrire… Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans logorrhée, réflexions, sentiments, états d'âme | Tagué , , , , ,

Catégorie

Dans l’article « catégorie » publié le 11 février 2010 de l’ère actuelle, j’avais, et de façon catégorique, annoncé que mes articles ne seraient pas catégorisés. Ce que, depuis, je me suis reproché, me morigénant sans gêne ni culpabilité aucune, étant de nature masochiste bitumineux.
Sous l’effet d’une inspiration émanant d’une absorption exagérée de particules volcaniques hallucinogènes d’origine islandaise (les meilleures) j’ai donc, après en avoir discuté avec ma conscience, créé 4 égories dont je livre ici les noms en avant première. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans allégorie, gros goret, logorrhée, plouf! | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

santé : propolis

L’hiver est propice aux rhumes, les veillées le sont aux contes. L’été fini et l’automne venu, on a fait les comptes après avoir engrangé les récoltes. Récolter ce qu’on a semé revient à peu de choses près à pisser dans … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans humour (décalé), logorrhée, santé | Tagué , , , , , , , , , ,

Catégorie

— Hé, vous, là… Dans quelle catégorie vous vous rangez ? — Dans celle des catégoriques. Pas les catégoriques de base, non, celle des catégoriques intransigeants. Je ne transige jamais. — Ce que je voulais dire, c’est… vous êtes plutôt ci … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans allégorie, gros goret, logorrhée | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,