Archives par mot-clef : ténèbres

Parce que le jour tardait à poindre

Les aléas d’une quête de la lumière. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans fantaisie, fantastique, littérature, métaphore, vivre et mourir | Tagué , , , , , , , , , , , , , | 4 commentaires

Le rire des inquisiteurs, celui des suppliciés

Parce que, d’ouest en est, la mode est à l’inquisition, et qu’on n’a pas besoin de vivre ailleurs que dans une démocratie pour en être victime. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans actualités, Egypte, Iran, obscurantisme, intolérance, réflexions, religions, idéologies, croyances | Tagué , , , , , , , , , , , , , ,

Un stage de spiritualité de haut vol

L’animateur : un barbu, sari et catogan, du nom de Shri Dhenlakhol, prétendument moine bouddhiste, décati, qui a dû prendre galons et notoriété suite à un kit d’affaires moins claires que mes urines matinales. La co-animatrice : 75 x 64 x 90, ça existe. Une blondasse roulée comme une Chrysler à la casse, au regard torve d’une limande en manque de citron, que les assidus qui en sont à leur énième stage appellent révérencieusement Ma Trounyshon, sous prétexte qu’elle porte un sari, que ses cheveux blancs dégoulinent sur ses frêles épaules de quasi sainte, titre qu’on lui confère par avance, du fait de ses visions en technicolor et blue-ray et surtout de sa générosité relative au saute-au-paf. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans art et culture, humeurs, obscurantisme, intolérance, psy, religions, idéologies, croyances | Tagué , , , , , , , , , , , , , , ,

Boîtes de Pandore et grands de ce monde au Pandémonium

Il est bien temps de s’inquiéter de ce qui se passe au Mali, bravo. Comme il est bien temps de s’inquiéter de ce qui se passe en Libye. Pour la Tunisie et l’Egypte, il sera bien assez temps de s’en inquiéter. Allah merci, étant à la merci d’un quatuor expert dans l’interprétation de valses hésitations, on n’est pas encore allé semer la chienlit en Syrie, mais ne desespérons pas, cela viendra. Pour l’Iran et Israël, aucun souci : les faucons sont d’ores et déjà à l’oeuvre pour faire de Téhéran et de Tel-Aviv de charmantes cités de braises et de cendres. L’Asie centrale ? Ah bon, il y a des pays par là-bas ? Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans actualités, allégorie, Asie centrale, Egypte, international, Iran, Libye, politique, économie, Syrie | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Joli mai et doux printemps

C’est le joli mai, le doux printemps. Les oiseaux font leur tintamarre, les balles sifflent un air joyeux avant d’exploser sourdement, flatch. Les gorges râlent la douleur puis les cris se perdent sous quelques pelletées de terre vite jetée. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans actualités, international, littérature, poésie | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Bugarach, “grands” de ce monde et Dieu miséricordieux

En guise de rebondissement joyeux –quoi que– à un commnentaire de Jean-Michel Thibaux . Suite à l’article “Bugarach l’insondabeul et l’incroyabeul : révélations” dont l’exotérisme, la claire limpidité, la transparente opacité (toute matière réduite à l’épaisseur d’un poil de cul de micron devient … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans allégorie, Bugarach, hermétisme, fumisterie, littérature | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

C’est dans les ténèbres qu’on perçoit le mieux la lumière – 2

Lampe torche en main, je suis allé côté tableau électrique voir pourquoi je n’avais plus de lumière. Sur place il y avait de la fumée. Me rappelant que, sauf exception, il n’y a pas de fumée sans feu j’ai branché non sans mal la lance à incendie… Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans allégorie, littérature, nouvelles, contes, technique et technologie | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

C’est dans les ténèbres qu’on perçoit le mieux la lumière

Qu’elle émane d’un phare ou d’une flamme vacillante, c’est dans les ténèbres qu’on perçoit le mieux la lumière. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans allégorie, image, roman photo, réflexions | Tagué ,

Saint Valentin

Au moment où je dégoupille une grenade*, me vient la pensée saugrenue que j’ai complètement oublié de fermer la porte de l’appartement. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans allégorie, littérature, nouvelles, contes, vivre et mourir | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,